Chacun peut adorer la lecture, à condition d’avoir en main le bon roman, celui qui vous plaira, qui vous parlera, et dont on ne pourra pas se défaire.

Chacun peut adorer la lecture, à condition d’avoir en main le bon roman, celui qui vous plaira, qui vous parlera, et dont on ne pourra pas se défaire. Chacun peut adorer la lecture, à condition d’avoir en main le bon roman, celui qui vous plaira, qui vous parlera, et dont on ne pourra pas se ...

C’est toute la beauté des larmes ; elles peuvent avoir deux significations opposées. On pleure de douleur, on pleure de bonheur. Peu de manifestations physiques ont cette identité à deux têtes, comme pour matérialiser la confusion.

C’est toute la beauté des larmes ; elles peuvent avoir deux significations opposées. On pleure de douleur, on pleure de bonheur. Peu de manifestations physiques ont cette identité à deux têtes, comme pour matérialiser la confusion. C’est toute la beauté des larmes ; elles peuvent avoir deux significations opposées. On pleure de douleur, on pleure ...

Il est difficile de dater le début du déclin d’un amour. C’est progressif, insidieux, l’aisance sournoise des agonies.

Il est difficile de dater le début du déclin d’un amour. C’est progressif, insidieux, l’aisance sournoise des agonies. Il est difficile de dater le début du déclin d’un amour. C’est progressif, insidieux, l’aisance sournoise des agonies. David Foenkinos Le Dico des citations Les nouvelles citations

On sait ce que l’on quitte, et non pas ce qu’on prend. – – R –

On sait ce que l’on quitte, et non pas ce qu’on prend. – – R – On sait ce que l’on quitte, et non pas ce qu’on prend. – – <center><big>R</big></center> – Proverbes Français

petit à petit, l’oiseau fait son nid

petit à petit, l’oiseau fait son nid petit à petit, l’oiseau fait son nid Proverbes Français

De soubdain vouloir, longue repentance.

De soubdain vouloir, longue repentance. De soubdain vouloir, longue repentance. Proverbes Français

Je te préviens tout de suite : j’ai horreur d’écrire. Faut vraiment que je sois obligé. Parce qu’écrire c’est guirlandes, pompon, risette, ruban, et cetera. Un truc d’adultes.

Je te préviens tout de suite : j’ai horreur d’écrire. Faut vraiment que je sois obligé. Parce qu’écrire c’est guirlandes, pompon, risette, ruban, et cetera. Un truc d’adultes. Je te préviens tout de suite : j’ai horreur d’écrire. Faut vraiment que je sois obligé. Parce qu’écrire c’est guirlandes, pompon, risette, ruban, et cetera. Un truc ...

Il prend le temps de la regarder et ce regard n’est pas dur à soutenir comme tous ceux dont elle a l’habitude, ce regard est un abri qui l’enveloppe.

Il prend le temps de la regarder et ce regard n’est pas dur à soutenir comme tous ceux dont elle a l’habitude, ce regard est un abri qui l’enveloppe. Il prend le temps de la regarder et ce regard n’est pas dur à soutenir comme tous ceux dont elle a l’habitude, ce regard est un ...

L’ennemi ne sait pas se tenir dans le monde. Quand on invite l’ennemi à la campagne, il égorge nos filles et nos compagnes jusque dans nos bras.

L’ennemi ne sait pas se tenir dans le monde. Quand on invite l’ennemi à la campagne, il égorge nos filles et nos compagnes jusque dans nos bras. L’ennemi ne sait pas se tenir dans le monde. Quand on invite l’ennemi à la campagne, il égorge nos filles et nos compagnes jusque dans nos bras. Pierre ...

Souvent trop d’abondance appauvrit la matière.

Souvent trop d’abondance appauvrit la matière. Souvent trop d’abondance appauvrit la matière. Nicolas Boileau Le Dico des citations Les nouvelles citations