Jamais le souvenir de l’amour n’avait plus ressemblé à l’amour de toutes les réalités de l’existence, la plus puissante, c’est la chimère du passé.


Jamais le souvenir de l’amour n’avait plus ressemblé à l’amour de toutes les réalités de l’existence, la plus puissante, c’est la chimère du passé.

Jamais le souvenir de l’amour n’avait plus ressemblé à l’amour de toutes les réalités de l’existence, la plus puissante, c’est la chimère du passé. Jules Barbey d’Aurevilly

Le Dico des citations

Les nouvelles citations

Leave a Reply