S. Corinna Bille

S. Corinna Bille Il n’est pas difficile de sentir dans une foule deux êtres qui se cherchent en feignant de se fuir. D’unir deux regards qui, exprès, se détournent. Deux voix qui se taisent, deux sourires donnés à personne, mais qui sont secrètement pour lui, pour moi. J’ai mon amour peint sur mon visage… et ...

Une faut pas se moquer des chiens, – Que l’on ne soit hors du village.

Une faut pas se moquer des chiens, – Que l’on ne soit hors du village. Une faut pas se moquer des chiens, – Que l’on ne soit hors du village. Proverbes Français

La vie : une course contre la mort… Le meilleur ne gagne pas.

La vie : une course contre la mort… Le meilleur ne gagne pas. La vie : une course contre la mort… Le meilleur ne gagne pas. Henri Jeanson Le Dico des citations Les nouvelles citations

Je suivais ses moindre gestes avec le pressentiment d’un secret, retrouvant le fil ineffable qui m’échappait dans l’écriture et me fascinait outre mesure. Comme un lien essentiel.

Je suivais ses moindre gestes avec le pressentiment d’un secret, retrouvant le fil ineffable qui m’échappait dans l’écriture et me fascinait outre mesure. Comme un lien essentiel. Je suivais ses moindre gestes avec le pressentiment d’un secret, retrouvant le fil ineffable qui m’échappait dans l’écriture et me fascinait outre mesure. Comme un lien essentiel. Jean-Pierre ...

Toute époque qui a compris le corps humain, ou qui a éprouvé, du moins, le sentiment du mystère de cette organisation, de ses ressources, de ses limites, des combinaisons d’énergie et de sensibilité qu’il contient, a cultivé, vénéré la Danse

Toute époque qui a compris le corps humain, ou qui a éprouvé, du moins, le sentiment du mystère de cette organisation, de ses ressources, de ses limites, des combinaisons d’énergie et de sensibilité qu’il contient, a cultivé, vénéré la Danse Toute époque qui a compris le corps humain, ou qui a éprouvé, du moins, le ...

C’est difficile de comprendre les autres. Parce qu’on juge les actes des autres de notre propre niveau d’informations, de notre propre sens des valeurs, de nos propres sentiments.

C’est difficile de comprendre les autres. Parce qu’on juge les actes des autres de notre propre niveau d’informations, de notre propre sens des valeurs, de nos propres sentiments. C’est difficile de comprendre les autres. Parce qu’on juge les actes des autres de notre propre niveau d’informations, de notre propre sens des valeurs, de nos propres ...

L’homme est cet animal singulier qui se regarde vivre, qui se donne une valeur, et qui place toute cette valeur qu’il lui plaît de se donner dans l’impor- tance qu’il attache à des perceptions inutiles et à des actes sans conséquence physique vitale.

L’homme est cet animal singulier qui se regarde vivre, qui se donne une valeur, et qui place toute cette valeur qu’il lui plaît de se donner dans l’impor- tance qu’il attache à des perceptions inutiles et à des actes sans conséquence physique vitale. L’homme est cet animal singulier qui se regarde vivre, qui se donne ...

L’office découvre l’homme.

L’office découvre l’homme. L’office découvre l’homme. Proverbes Français

Dès fois on choisit notre propre solitude, dès fois c’est-elle qui nous choisie.

Dès fois on choisit notre propre solitude, dès fois c’est-elle qui nous choisie. Dès fois on choisit notre propre solitude, dès fois c’est-elle qui nous choisie. Ntasamara Franck Le Dico des citations Les nouvelles citations

La fixité dans les natures composées tient à leur souplesse.

La fixité dans les natures composées tient à leur souplesse. La fixité dans les natures composées tient à leur souplesse. Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord Le Dico des citations Les nouvelles citations