Ce qui ne brise pas ton dos te rend plus fort À plus forte raison si tu fournis l’effort. Remue la terre et l’épreuve se déterre À l’école de la vie où tu mords la poussière. Vainqueur est le regard et le cœur à l’ouvrage C’est pour les coléreux ceux qui canalisent leur rage.

Ajouter un commentaire

Ce qui ne brise pas ton dos te rend plus fort À plus forte raison si tu fournis l’effort. Remue la terre et l’épreuve se déterre À l’école de la vie où tu mords la poussière. Vainqueur est le regard et le cœur à l’ouvrage C’est pour les coléreux ceux qui canalisent leur rage. Ce … Lire la suite­­

La lucidité n’est rien sans le secours d’une rigoureuse morale, d’une honnêteté parfaite pour guider les choix politiques. Et dès que ces deux qualités viennent à manquer, les conseils des hommes politiques (disons : des démagogues) perdent toute valeur, toute intelligence, toute prudence, puisqu’ils sont au service des caprices du peuple.

Ajouter un commentaire

La lucidité n’est rien sans le secours d’une rigoureuse morale, d’une honnêteté parfaite pour guider les choix politiques. Et dès que ces deux qualités viennent à manquer, les conseils des hommes politiques (disons : des démagogues) perdent toute valeur, toute intelligence, toute prudence, puisqu’ils sont au service des caprices du peuple. La lucidité n’est rien … Lire la suite­­

Désormais, la Petite Maison ne voyait plus le soleil qu’à midi, et, la nuit, ne pouvait plus du tout voir la lune ni les étoiles, car les lumières de la ville étaient trop brillantes. Elle n’aimait pas vivre à la ville.

Ajouter un commentaire

Désormais, la Petite Maison ne voyait plus le soleil qu’à midi, et, la nuit, ne pouvait plus du tout voir la lune ni les étoiles, car les lumières de la ville étaient trop brillantes. Elle n’aimait pas vivre à la ville. Désormais, la Petite Maison ne voyait plus le soleil qu’à midi, et, la nuit, … Lire la suite­­

L’ironie, c’est d’être entouré chaque jour que Dieu fait par des gens qui vous aiment et, malgré tout, de se sentir seul, désespérément seul.

Ajouter un commentaire

L’ironie, c’est d’être entouré chaque jour que Dieu fait par des gens qui vous aiment et, malgré tout, de se sentir seul, désespérément seul. L’ironie, c’est d’être entouré chaque jour que Dieu fait par des gens qui vous aiment et, malgré tout, de se sentir seul, désespérément seul. Susane Colasanti Le Dico des citations Les … Lire la suite­­

Il faut allaiter longtemps un enfant avant qu’il exige. Il faut longtemps cultiver un ami avant qu’il réclame son dû d’amitié. Il faut s’être ruiné durant des générations à réparer le vieux château qui croule, pour apprendre à l’aimer.

Ajouter un commentaire

Il faut allaiter longtemps un enfant avant qu’il exige. Il faut longtemps cultiver un ami avant qu’il réclame son dû d’amitié. Il faut s’être ruiné durant des générations à réparer le vieux château qui croule, pour apprendre à l’aimer. Il faut allaiter longtemps un enfant avant qu’il exige. Il faut longtemps cultiver un ami avant … Lire la suite­­

Charles Aznavour – Je suis un homme totalement libre et je le serai jusqu’à la fin de ma vie. J’écris ce que je veux, comme je veux, j’emploie les phrases que je veux.

Ajouter un commentaire

Charles Aznavour – Je suis un homme totalement libre et je le serai jusqu’à la fin de ma vie. J’écris ce que je veux, comme je veux, j’emploie les phrases que je veux. Je suis un homme totalement libre et je le serai jusqu’à la fin de ma vie. J’écris ce que je veux, comme … Lire la suite­­

Charles Aznavour – Je m’instruis, parce que j’en ai besoin pour mon travail, pas pour briller en société. Mon nom brille pour moi, c’est déjà assez emmerdant.

Ajouter un commentaire

Charles Aznavour – Je m’instruis, parce que j’en ai besoin pour mon travail, pas pour briller en société. Mon nom brille pour moi, c’est déjà assez emmerdant. Je m’instruis, parce que j’en ai besoin pour mon travail, pas pour briller en société. Mon nom brille pour moi, c’est déjà assez emmerdant.